PATRIMOINES EN PARTAGE

15,00 

-Regards sur l’héritage du patrimoine Romain et Byzantin-
Textes (Anglais et Français) Marie Dal-Falco & Maëva Martin
Photographies : Jean-Claude Martinez
92 pages, format 30/19
48 photos noir & blanc
Suerte-éditions: 2020 
ISBN 978-2-901-464044 

 

Catégories : , Étiquettes : , , ,
Dans l’espace euro-méditerranéen, il existe une identité culturelle commune et un patrimoine partagé, incarnés par les vestiges romanobyzantins. 

“Ces derniers sont les restes manifestes d’une civilisation qui a profondément marqué le monde méditerranéen d’un point de vue historique, géographique et culturel. En parcourant les villes et les territoires membres de l’Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture qui ont pris part à ce projet, l’auteur-photographe Jean-Claude Martinez ne souhaitait pas réaliser un inventaire des ruines existantes. Le but de ce périple était, avant tout, de se questionner sur l’utilisation et l’appropriation de cet héritage, sur ses influences tangibles et intangibles. En France, au Liban, à Malte, en Tunisie, en Serbie et en Roumanie, au Portugal, le photographe ne disposait, à chaque étape, que de quelques jours pour réaliser des images. Il croise son regard avec ceux des passants, habitants, visiteurs ou touristes qui investissent l’espace plus ou moins longtemps, plus ou moins intensément. Ceux qui ne font que passer, ceux qui laissent l’empreinte de leur présence, ceux qui s’inscrivent dans un sillage, ceux qui regardent en direction de ce qui viendra après. Tous ces passages, pouvant contribuer à l’éternité d’un lieu ou au contraire la compromettre, sont la manifestation des regards multiples portés sur notre héritage. Des utilisations variées, parfois contradictoires, qui répondent à la pluralité des formes patrimoniales qui nous entourent. Ainsi, si certaines photographies de Jean-Claude Martinez dressent le portrait de vestiges monumentaux, d’autres révèlent des traces moins apparentes ou peu lisibles : des ruines fragmentaires, des influences architecturales et stylistiques, des évocations historiques qui peuplent les fêtes religieuses, les manifestations culturelles ou les animations touristiques. En regardant ces images, nous pouvons entendre le bruit de la vie d’aujourd’hui qui se mêle aux échos d’autres villes, d’autres existences, d’autres temps. Grâce à elles, il est peut-être possible aussi de tracer ce fil imperceptible qui nous relie.”

Marie Dal Falco

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “PATRIMOINES EN PARTAGE”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier