Auteurs associés

Ces auteurs ont collaboré aux publications de Jean-Claude Martinez et à son travail photographique, en y apportant chacun, leur touche de sensibilité.

Annick KOSCIELNIAK

journaliste

Annick Koscielniak, journaliste à Midi Libre, agence de Béziers. Après avoir fait ses premières armes à Nord Matin dans le Pas-de-Calais, elle a travaillé en tant que pigiste à Femme Actuelle, Le Journal du Textile, Transafrique magazine… Elle a collaboré à cette publication car elle illustre une partie de ce métier, raconter la vie quotidienne et porter la voix de ceux qui n’ont pas toujours la parole.

Yves ROUQUETTE

Poète et écrivain occitan

Yves Rouquette, en occitan Ives Roqueta, né le 29 février 1936 à Sète (Hérault) décédé en 2015, est un poète et un écrivain français, militant occitaniste.

Yves Rouquette, mari de Marie Rouanet  a également collaboré au livre “Les cycles de l’amour”

Yves Rouquette est né dans une famille rouergate d’origine modeste. Son père était employé dans les chemins de fer et sa mère travaillait dans une épicerie. Du temps de la guerre, avec son frère Jean, il a été envoyé à Camarès, ce qui lui a permis de mieux s’imprégner de la langue occitane. C’est à l’âge de 10 ans, quand il était écolier au Collège Paul Valéry de Sète, qu’il est entré en contact avec son professeur de littérature, Robert Lafont, ce qui a fait naître sa vocation occitaniste. Robert Lafont lui fait prendre conscience que le « patois » qu’il pratiquait était une langue, l’occitan. 

Après le baccalauréat, il commence à créer ses premières œuvres en passant par le roman, la nouvelle, la poésie et le théâtre. 

Yves Rouquette est considéré comme l’un des pionniers de sa génération et l’un des écrivains occitans les plus talentueux. Robert Lafont le qualifie de « plus important des écrivains de cette génération ». C’est donc avec honneur que le photographe Jean-Claude Martinez a collaboré sur les livres LATINS, LES CYCLES DE L’AMOUR ainsi que SAINE ET SAUVE MEMOIRE (Auch) avec Yves Rouquette. 

Marie-Bernard AMIRAULT-DEISS

écrivaine

Chargée de relations internationales et de la coopération décentralisée de la ville de Tours, son sujet de prédilection est l’humain et tout particulièrement la valorisation de la diversité et de fait, la richesse de notre vaste monde, en créant des liens entre tous, dans le respect de la singularité de chacun. Membre active de l’ONG internationale “Slow Food” en Touraine, elle milite activement pour le bon, propre et juste et pas seulement en ce qui concerne l’alimentation. 

Citoyenne du monde mais résolument Tourangelle, elle est une farouche ambassadrice du Val de Loire, sur ses terres comme à l’étranger. La bicyclette a toute sa préférence pour la mobilité, c’est pour elle un art d’être et de vivre au quotidien. L’itinéraire de la Loire à vélo passe non loin de chez elle et c’est avec un immense bonheur qu’elle sillonne les rives du fleuve auprès duquel elle peut à loisir se ressourcer et admirer chaque jour sa noble beauté.

Francisco José MARTĺNEZ-LÓPEZ

écrivain espagnol

Francisco José MARTĺNEZ-LÓPEZ est un écrivain espagnol qui vit à Huelva en Espagne. 

Il fait du Rocío, un mode de vie toute l’année. Il est à pied depuis plus de dix ans sur le chemin de Huela, lors du pèlerinage, toujours à côté du Simpecado.

Il a écrit de nombreux articles dans la presse sur le monde rociero. Auteur de paroles de musiques de sevillanas et fandangos, il a publié des ouvrages sur le Rocío: ”Rocío jubileo de Luz” en 2014, en collaboration avec Ramon Leon, Manuel Zurita et Manuel Acosta et le livre “Rocío siempre caminando hacia ti. El camino del tercer milenio, Crónica de hermandad del Rocío de huelva” en 2017 e t “Chemins vers le Rocío” avec Jean-Claude Martinez en 2019. 

Colette DERDEVET-MENEAU

Conteuse

Colette Derdevet-Meneau  a animé des ateliers d’écriture poétique auprès des jeunes sur des photographies de  Jean-Claude Martinez, : « regards poétiques », « la bicyclette sur le chemin des poètes », « champ de Mars, vivre  mon quartier » trois livrets en parallèle avec les expositions du photographe  ont ainsi  vu le jour.

Elle aime recueillir  les paroles : celle des viticulteurs  rencontrés  autour de Béziers comme en témoigne  « les terrasses de béziers » ou celles des habitants  de Bédarieux « Faubourg Saint Louis, un vrai quartier  de Bédarieux »  ouvrages élaborés  avec Jean-Claude Martinez.

Ses mots accompagnent avec bonheur les photographies humanistes de l’artiste.  .

Par ailleurs conteuse, elle se dit tisseuse de mots et écrit en occitan , pour dire  le monde d’aujourd’hui dans cette langue trop longtemps oubliée, humbles nouvelles du quotidien  qui bâtissent  l’histoire humaine

Ainsi elle a publié des ouvrages bilingues aux  éditions I.E.O : nouvelles, promenades poétiques, livre pour enfant, recueil de contes

Son dernier livre « l’aganta contes » « l’attrape contes » est paru en 2021.

Marie ROUANET

écrivaine

.

Marie Rouanet ou Maria Roanet en occitan, née le 26 mai 1936, à Béziers est une écrivaine française (culture occitane, religion), compositrice et chanteuse en occitan.

Elle est aussi chroniqueuse et réalisatrice de films documentaires sur les phénomènes religieux.

Auparavant, elle fut enseignante de lettres classiques, comme son mari Yves Rouquette. Le hasard des nominations les conduit dans les années 1964-1965 au Lycée Joubert à Ancenis, Loire-Atlantique.

En 1995, elle quitte sa ville natale pour s’établir à Camarès dans le Rouergue d’où est originaire son mari. Elle y écrit La Cuisine amoureuse, courtoise et occitane, première version du Petit traité romanesque de la cuisine, et une apologie de la vie citadine dans La Douce chair des villes. Elle écrit également des livres sur l’histoire de la culture occitane et notamment sa musique. Elle a publié une quarantaine de romans, d’essais et de chroniques. Ses ouvrages les plus remarquables sont sans doute Nous les filles (avec son pendant Du côté des hommes) et Luxueuse austérité.

Elle a collaboré avec Yves Rouquette aux textes du livre “Les cycles de l’amour”.  

Panier